Fiche Produit

 
Basilic
Ocymum basilicum
 

Le basilic, très cultivé, surtout dans le Midi, est bien connu et je ne le décrirai pas longuement. Il forme des touffes denses de taille moyenne (variable, selon les races, de 20 à 50 cm) ; il a des feuilles ovales, glabres, d'un beau vert, très aromatiques, des fleurs blanches ou rosées dont la corolle, de forme bien particulière, est un caractère sûr de détermination : lèvre supérieure à 4 lobes courts, redressés, lèvre inférieure à 1 lobe long sur lequel s'appuient les étamines. Comme il croît aisément en pot (à la fenêtre, il aurait la propriété de chasser les moustiques), on peut l'avoir frais une grande partie de l'année. Pour le séchage, il est nécessaire d'en cultiver une certaine quantité ; récoltez les sommités fleuries et les feuilles au début de la floraison, en juillet -août" .

PROPRIÉTÉS MÉDICINALES
Le basilic est un bon antispasmodique et cette vertu, jointe à des propriétés toniques et stomachiques, le recommande dans les spasmes gastriques des nerveux, les migraines d'origine digestive ou nerveuse. Son infusion, d'un goût très agréable (1 bonne cuillerée à soupe de plante sèche brisée par tasse d'eau bouillante) sera prise après les deux principaux repas. Le mélange suivant:
basilic, sommités sèches: 15 g
menthe pouliot, sommités sèches : 15 g ballote, sommités sèches: 30 g
anis vert, semences: 15 g
infusé à la dose d'une cuillerée à soupe pour une tasse, 4 fois par jour, sera utile dans la coqueluche des enfants qui apprécieront cette boisson aromatique. L'infusion simple (ou l'association basilic-aubépine: 2 c. à soupe du mélange par tasse, 3 tasses par jour) s'adresse aussi au neroosismeet particulièrement à l'insomnie.
USAGE CONDIMENTAIRE
Le basilic, employé frais et haché, est l'un des meilleurs condiments des salades, surtout de la tomate, et des poissons au court-bouillon; on peut aussi le faire infuser au vinaigre, comme l'estragon. Il parfume très agréablement les soupes de légumes; la soupe provençale au pistou (basilic), une merveille trop peu connue, lui doit même non nom. La soupe au pistou est un mélange de légumes d'été: haricots vert (1 livre), blancs et rouges (en grains), 2 ou 3 tomates, courgettes, 3 ou 4 pommes de terre, etc., le tout émincé, salé, poivré. Cuire comme un simple potage dans 2 litres d'eau. Vers la fm de la cuisson, ajouter quelques poignées de grosses coquillettes. Avant de servir, vous aurez pilé au mortier 2 ou 3 bonnes gousses d'ail et une belle branche de basilic frais en ajoutant peu à peu 3 à 4 cuillerées d'huile d'olive. Délayez ce mélange avec une louchée de bouillon et de la purée crue de tomates et versez le tout dans la soupière avec une poignée de gruyère râpé. Ajoutez par-dessus le restant de la soupe en remuant bien. On peut agrémenter encore de croûtons légèrement frottés d'ail et frits à l'huile d'olive.
Cet aromate "relève admirablement le goût des champignons des bois et les rend plus sains" (Roques).

CULTURE
Le basilic doit être semé, chez nous, en mars-avril, sous châssis, et repiqué dans le courant de mai, par temps couvert, en pleine terre ou en pot. Il demande une terre légère, une bonne exposition, et surtout des arrosages copieux par temps sec. Au jardin, on le plante en lignes distantes d'une cinquantaine de centimètres, en écartant les pieds de 30 cm
.


© poivrecayenne, les plantes médicinales2005
Aromathérapie, Essence de plantes, huiles essentielles, plantes médicinales, medecine par les plantes